Main tendue / Coeur ouvert

Préambule

« La compagnie Influenscènes souhaite, avec des créations exigeantes et populaires (laissant une place belle aux musiques actuelles) partager avec tous les publics et ne pas s’adresser seulement aux « élites culturelles »… mais, rassembler tous les citoyens quels qu’ils soient face à des créations artistiques provoquant débats autour des principes fondateurs d’égalité, de fraternité, de solidarité, de liberté… sur des questions comme le vivre ensemble, l’habitat, le travail, la transmission ou la santé. C’est le cas, par exemple, de la dernière création en cours : Trapèze au Cœur dont le sujet, qui va de l’intime blessure d’amour à l’ouverture du cœur jusqu’au don de soi, propose une vision humaniste évidente… Ce spectacle concernant tous les publics témoignera d’une volonté forte de porter une voix théâtrale adressée… la voix originale d’une compagnie d’expérience, associant en permanence des autrices, auteurs, actrices, acteurs, musiciens, techniciens, régisseurs… en capacité de produire et partager un travail artistique de très haute qualité. » Jean-Luc Paliès 

L’Armée du Salut lance son 1er chantier d’insertion dans le domaine événementiel (octobre 2018) 

Dans le cadre de ce 1er chantier d’insertion, la compagnie Influenscènes a été ravie d’apporter sa contribution à la Cité de Refuge, par la représentation publique, en octobre 2018, de la version scénique de Robertino, l’apprenti de Le Corbusier, d’après le livre de Louise Doutreligne (publié aux éditions de L’Amandier en 2015). Cette représentation a permis à l’équipe de la compagnie de collaborer avec six personnes en insertion professionnelle, accueillies au sein de la Cité de Refuge en vue d’acquérir les compétences essentielles pour l’organisation d’événements culturels, en les impliquant, avec le concours du personnel (coordinatrice des actions collectives, éducateurs… ) dans l’organisation de la pièce de théâtre : accueil des invités, gestion du vestiaire, la manutention pour la préparation de la salle, l’aide à l’installation du matériel… L’occasion, également de permettre une belle mixité du public mélangeant des spectateurs extérieurs avec des résidents de la Cité. Une riche et belle expérience ! Suite aux retours positifs sur cette 1re expérience à de la Cité de Refuge, la compagnie Influenscènes a de nouveau proposé des répétitions ouvertes, en février 2019, de sa nouvelle création en chantier, Trapèze au cœur, aux résidents de la Cité ainsi qu’à la Cité des Dames, centre d’accueil dédié aux femmes seules en situation d’exclusion et de vulnérabilité, qui a ouvert en décembre 2018. Cette forme permet de favoriser l’accès à la culture à des personnes qui en sont éloignées. 

Les artistes de Trapèze au cœur, interviennent à nouveau à la Cité de Refuge les mercredis d’avril puis en mai et juin 2019 pour des répétitions ouvertes, en partie musicales 

Résidence d’écriture scénique au CNES La Chartreuse-les-Avignon du 18 mars au 5 avril 2019 

Suite à la bourse année sabbatique du CNL (Centre National du Livre) obtenue pour l’écriture de Trapèze au coeur en 2017 par Louise Doutreligne, cette dernière et Jean-Luc Paliès, à l’invitation de Catherine Dan, directrice de La Chartreuse, sont venus trois semaines en mars et avril 2019 travailler à la réécriture du roman- théâtre de Louise, sous sa forme scénique construite en trois partie (Avant, Pendant, Après l’opération à cœur ouvert de l’héroïne). Quatre personnages délivreront une parole sensible, adressée, dynamique, humoristique. Le “challenge” a consisté en la réduction d’un texte de 4h environ à la première lecture, à un spectacle 1h30 pour pouvoir être produit dans le cadre du Festival Off d’Avignon, tout en gardant la structure dramatique, les flashes-back, les chansons… Grâce à l’amabilité d’autres résidents auteur/autrice, actrice/acteur (Cathy Min Jung et Olivier Sylvestre) qui ont bien voulu se prêter au jeu, nous avons pu produire en fin de résidence une lecture publique du texte scénique pratiquement achevé pendant ces trois semaines de “recueillement” intense dans la Chartreuse de Villeneuve-les-Avignon. 

– Lecture publique du jeudi 4 avril –