Jeunes Guides de Banlieue

Lire – Relire – Relier la ville

LE PROJET

Pourquoi et comment Influenscènes a impulsé cette initiative originale et sociale ?
Parce qu’elle s’inscrit dans un processus de transmission autour de l’architecture, de ses utopies, de ses dérives, de ses réussites et autour de la question du « mieux vivre ensemble dans les quartiers ». Devenir « guide » de son quartier pour d’autres qui vont vous écouter, vous regarder, vous respecter, peut s’inscrire de fait dans une démarche d’insertion, de transmission… d’autant que cette activité se formalise dans le cadre d’un vrai contrat de travail et d’apprentissage et offre ainsi une vraie opportunité de formation et d’ouverture à des jeunes, qui en sont malheureusement si souvent exclus…

Influenscènes a donc pris la décision de s’impliquer à plusieurs titres :
– D’abord en provoquant la rencontre des partenaires dans ses locaux du Nouveau Prétexte à Fontenay-sous-Bois,
– Ensuite en insistant pendant plusieurs mois pour sa mise en place concrète…
– Sur la phase de réalisation en participant avec les Architectes du CAEU 94 à la formation des jeunes, par le biais d’ateliers d’écriture et d’expression et leur mise en situation
– Enfin en participant au suivi et à l’organisation des visites.

Le projet « Les Jeunes Guides de Banlieue » intéresse un nombre impressionnant de partenaire en Val-de-Marne et à Paris. Il a pour objet de lire, relire et relier la ville, au travers des apprentissages des vocabulaires de l’Architecture et de l’expression, par la lecture à haute voix pour raconter son quartier, écrire sa vie en ville, lire les noms des rues, dire son nom dans la ville, transmettre aux écoliers, aux citoyens, aux habitants, dans une approche trans-générationnelle, avec une volonté farouche de transmission triple «AAA» : Apprendre, s’Approprier, Accumuler les connaissances et les mutualiser.

D’une manière connexe tout ce processus sera capté en vidéo et donnera lieu à la réalisation d’un documentaire de création sur les jeunes guides des quartiers de différentes banlieues de la Région Parisienne.

Télécharger ici le dossier du projet

Ecoutez le reportage consacré au projet qui a été diffusé sur France Culture / Emission « Les Pieds sur terre » – 13 septembre 2012

 

LES OBJECTIFS EN BREF

Afin de valoriser les habitants et le cadre de vie des quartiers en difficulté, le CAUE 94 forme et embauche des jeunes habitants en tant que guides lors des visites architecturales et urbaines qu’il organise dans les cités. Rémunérés comme des intervenants professionnels, le projet permet aux bénéficiaires de réviser leur appréciation sur la qualité de leur environnement urbain et de réapprécier la qualité des usagers de ces lieux dont ils font partie avec leurs familles, voisins et amis. L’expérience, pouvant honorablement figurer dans un CV, facilite par ailleurs leur insertion par la suite dans le monde du travail.

Dans le cadre de sa mission de sensibilisation auprès du grand public, le CAUE 94 a fréquemment organisé des visites architecturales de sites ou de quartiers, dans l’intention de faire découvrir ou redécouvrir un patrimoine bâti ou paysager dont l’intérêt est ignoré par les riverains.
Ces visites sont habituellement commentées par des intervenants spécialisés : architectes, urbanistes ou paysagistes.

Pour le projet «Jeunes guides en banlieue», le CAUE 94, après avoir sélectionné plusieurs sites à valoriser dans le département, a identifié des jeunes habitants dans les quartiers choisis en leur demandant de mener les visites, y apportant ainsi une valeur ajoutée : leur vécu dans la cité.

L’implication de ces jeunes dans ces visites guidées et commentées, véritable projet pédagogique professionnel, leur apporte une réelle expérience : c’est une action culturelle rémunérée, encadrée par des organismes reconnus dans la ville, le département, la région, qui peut faciliter une réinsertion par le travail.
Les séances de travail entre jeunes de cités différentes, souvent confrontés aux mêmes difficultés, et les visites des autres sites choisis, favorisent un renforcement du lien social.

Chaque visite est menée par trois ou quatre jeunes (environ 18-30 ans) vivant ou ayant vécu sur les lieux. Ils assurent une visite, accompagnés par un architecte du CAUE, tout en témoignant du vécu et des habitudes de vie dans cet environnement qu’ils connaissent mieux que quiconque, et du regard qu’ils portent aujourd’hui sur ces ensembles.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *